Partagez | 
 

 G E N E S I S ⚡ RP SOLO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elen Cassidy
avatar

Messages : 1791
Localisation : INTO.YOUR.NIGHTMARE

MessageSujet: G E N E S I S ⚡ RP SOLO   Lun 21 Mai - 0:08



A SECOND. G E N E S I S
PV ▬ Elen Cassidy & Rin Hikuro.
    Je veux changer. Pouvoir tout endurer. Condamner cette malédiction. Je ne modifierais pas ma destinée. Je vais l'améliorer. Mon passé restera à jamais gravé. La solitude. La souffrance. J'embrasserais tout. Mes ailes sont le futur. Je vais juste continuer d'avancer.

» Vous êtes aussi un mage?
Le médecin esquissa l'ombre d'un sourire. La jeune fille ne manqua pas de le voir.
» C'est vrai. Je vois que vous êtes bien renseignée, jeune demoiselle.
Ce fut au tour d'Elen de sourire. Son sourire carnassier était dissimulé derrière son masque. D'un geste sec, elle le détacha et s'en débarrassa dans la poche de son blouson.
» Vous êtes aussi un mage. Que me voulez-vous ? demanda t-il alors, ses yeux ne se détachant pas du visage de la jeune fille, maintenant entièrement exposé.
» Cela faisait longtemps que personne n'avait vu mon visage, commença t-elle. Guérir… Voilà ce que je veux.
Ses yeux brillèrent d'un éclat malveillant. Le médecin remarqua alors l'expression crispée de son visage. Il la dévisagea durant de longues minutes et remarqua que quelque chose clochait : tous les muscles de la jeune fille étaient tendus et crispés, sa respiration était lourde et maîtrisée, derrière ses yeux brillants de démence se dissimulait une douleur innommable. La séance promettait d'être longue. Mais peu importe, aujourd'hui serait le tour d'un patient intéressant… hinhinhin.

» Parlez-moi de vous, Mademoiselle… /
» Elen. Appelez-moi seulement Elen, le coupa t-elle.
Remettant en position ses lunettes sur son nez, le médecin continua d'examiner le corps de la jeune fille. Elle ne disait rien, alors il supposa qu'elle n'était pas du genre à parler d'elle facilement. Il opta alors pour lui poser des questions en premier.
» Quel âge avez-vous, Madem… /
» Elen, je vous ai dit, l'interrompit-elle d'une voix froide. Et j'ai dix-sept ans. Plus ou moins…
Plus ou moins? Il ne manqua pas de le relever, gardant l'information en tête. Peut-être ne savait-elle tout simplement avec exactitude sa date de naissance? Pourtant une petite voix lui soufflait que ce n'était pas la bonne réponse. Il décida de continuer et poursuivit son petit "interrogatoire".
» Avez-vous des parents?
L'expression du visage de la jeune fille n'avait pas bougé d'un pouce. Comme si la simple signification de parents lui était parfaitement inconnu. Sa réponse se confirma lorsqu'elle répondit rapidement d'une voix impassible et parfaitement neutre, dénuée d'émotion. Pas un instant elle ne pensa à LUI. Il était entièrement rayé et balayé de son esprit.
» Non.
Une orpheline, dans ce cas? Son cerveau tournait à cent à l'heure, lorsqu'il remarqua une marque sur son épaule. Jusque là, ses cheveux l'avaient dissimulé mais il pouvait maintenant la voir clairement. C'était une marque vaguement familière - après tout il en existait des dizaines et des dizaines - mais il ne reconnut pas le symbole.
» Vous faites partie d'une guilde?
Cette fois-ci, la réponse ne vint pas tout de suite. Il sentit que la jeune fille réfléchissait intensément, au pour et au contre. Peut-être y avait-il quelque chose qu'elle ne voulait pas avouer? Et ce symbole lui donnait une très mauvaise impression. Qui était donc vraiment cette gamine?
» Oui.
Il remarqua alors que plus les minutes passaient, plus elle s'impatientait et plus il l'exaspérait. Elle paraissait sur le point d'imploser. Elle semblait déjà au bout mais par un quelconque miracle, parvenait à garder la tête haute et résister. Cette petite était plus forte qu'il ne l'avait pensé. Elle avait des nerfs d'aciers. Et il y avait ça, aussi…

Lorsqu'il eut terminé son examen, il ne décela aucune trace de soulagement chez la jeune fille. Il s'était attendu à quelque chose de vaguement similaire mais il n'avait eu le droit qu'à une expression neutre, légèrement déformée par la douleur. Elle semblait presque habituée à la douleur. Même plus encore : elle lui était familière. C'était une partie d'elle-même… Mais la souffrance grandissait, la douleur était de plus en plus puissante. Chaque seconde qui passait la renforçait. Depuis combien de temps souffrait-elle comme ça? Elle ne pourrait pas résister indéfiniment.
» Vous êtes une mage noire, n'est-ce pas, Elen?
Petit sourire dudit mage. Il en déduisit alors une réponse positive.
» La magie noire, continua t-il, n'apporte rien de bon. Qu'est-ce qui a poussé une petite fille comme vous a… ?
Il laissa sa phrase en suspens. A elle de la compléter. Il remarqua alors ses tentatives vaines de se souvenir. Jusqu'à quel point cette magie la rongeait?
» J… Je ne sais plus.
Silence.
» Ou… Ou peut-être que si.



ைைைைைைை


« IL VAUT MIEUX BIEN FAIRE LE MAL, QUE MAL FAIRE LE BIEN... »
le monde se construit sur des cadavres
L E S . F A I B L E S . D O I V E N T . M O U R I R


Dernière édition par Elen Cassidy le Lun 21 Mai - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-fairytail-rpg.forumactif.com
Elen Cassidy
avatar

Messages : 1791
Localisation : INTO.YOUR.NIGHTMARE

MessageSujet: Re: G E N E S I S ⚡ RP SOLO   Lun 21 Mai - 0:09


Rp solo ▬ ELEN&RIN.
» Aie… /
» Alors vous aussi, commenta t-il avec satisfaction, vous pouvez avoir mal, Mad… /
» Elen, je vous ai dit ! Vous venez de me planter votre scalpel sans prévenir dans l'abdomen. C'est normal d'être surpris… non?
Le médecin éclata de rire, au plus grand agacement de la jeune fille. Si il n'avait pas son avenir entre les mains, et accessoirement son ventre et un scalpel bien aiguisé, elle en aurait fait du steak. Haché.
» La plupart des gens normaux hurleraient et souffriraient, souffla-t-il après un petit ricanement mauvais. Vous ne semblez même pas sentir qu'un scalpel se balade en vous, en fait.
Haussement d'épaules. C'est vrai, elle ne ressentait presque rien. Ce n'était pas là que la vraie douleur se situait…
» Si seulement tous mes patients étaient comme vous ! s'exclama t-il avec emphase. Quoique non, ce ne serait pas du tout marrant sinon, uhuh.
Ce fut au tour de la jeune mage d'éclater de rire. Son rire mauvais aux accents sadiques se perdit dans le vide de la salle. Une salle remplie de jouets plus amusant les uns que les autres.
» Je crois que finalement… je vous aime bien.

» Êtes-vous prête, Madem… /
» Elen.
» Pardon, j'avais oublié. Dites-moi, êtes vous vraiment sûre de votre décision?
Le regard intense qu'il lui jeta lui fut rendu. Elen ne s'était pas déplacé ici pour rien. Elle avait déjà beaucoup réfléchi sur la question. Inutile de se mettre à regretter maintenant.
» Le sceau n'est plus très efficace, soupira t-elle en jouant avec son masque dans la main. Tout ce qu'il fait, c'est me priver de ma voix et m'empêcher d'utiliser toute ma puissance. Et même si j'ai reçu un entraînement spéciale lorsque j'étais gamine, mon corps en ressent les effets. Cette magie est maudite.
» Cette magie est très puissante… N'est-ce pas avec elle que vous…
Petit regard appuyé du jeune médecin, qui, sous le regard perçant de la jeune fille, finit par baisser les yeux. Il toussota, hésita puis reprit enfin la parole.
» C'est avec elle que vous l'avez tué… N'est-ce pas? Je veux dire : mon frère.
Le regard du médecin se perdit dans la pièce. Bien sûr, Elen l'avait toujours su. C'était même pour cette raison qu'elle était venue spécialement ici. Son frère avait été l'un des meilleurs mages médicaux qui existaient. Il était, de son vivant, amoureux de la mort et de ses secrets là. Mais sa passion était ce qu'il l'avait perdu.
» Il était amoureux de vous.
» Il voulait surtout me découper, contra la jeune fille sans tenir compte de la gêne de son interlocuteur.
Elle se souvenait qu'il avait voulu d'elle dans sa collection. Il avait même voulu rejoindre Tartaros. Seulement, des motivations comme découper et faire des expériences sur le Maître de la guilde n'étaient pas les bienvenues.
» Mais c'est parce qu'il vous aimait !
Et le Docteur Rin Hikuro, son jeune frère, se justifiait pour le mort. Il avait les même cheveux blonds désordonnés que son aîné. La même silhouette, le même visage quoique Rin paraissait beaucoup plus jeune et les traits de son visage étaient plus enfantins, plus joyeux. Il y avait une seule distinction et c'était la couleur de ses yeux ainsi que la paire de lunette qui les accompagnait. Il avec des yeux verts émeraudes. Alors que son aîné les avait eu bleus.
» Je préfère les yeux verts, en fait.
Inutile de préciser que c'était par pur égocentrisme ou narcissisme. Elen avait toujours eu les yeux verts, qui parfois avaient des reflets bleus ou gris selon l'intensité de la lumière, et elle avait toujours été très fière de cette couleur. Le vert.
» Mais ne t'en fais pas, tu as la même lueur démente que ton frère au fond de tes yeux.
Rin avait des allures de cinglé. Le genre de personne sur qui on ne peut pas se fier et qui n'inspire pas confiance au niveau de la guérison. Et puis, en un sens, ce n'était pas faux : la famille Hikuro était plus experte dans la découpe et le désassemblage d'humain que la véritable médecine. Inutile de préciser que découper était pour lui aussi une passion. Comment? Elen, folle? Peut-être. Mais comment peut-on ne pas devenir fou dans un monde pareil… Elle était prête à lui confier sa vie durant l'opération. Après tout, c'était pour ça qu'elle l'avait choisi.
» La mort… Le sang est un doux poison. Mais c'est aussi une puissante drogue… Tu connais ça, toi aussi.
Sourire partagé. Ce sentiment était commun aux deux mages, bien sûr.
» Je sais… Et même sans cette maudite magie, ce n'est pas prêt de s'arrêter.

» Vous êtes réveillée, Madem… /
» Même pendant que je dors paisiblement, vous ne pouvez pas vous arrêter. Vous êtes pénible… Appelez-moi Elen, je vous l'ai déjà dit.
Un petit ricanement brisa le silence. Les ténèbres se dissipèrent peu à peu. La sensation de vague et de flottement disparut. Mais les yeux d'Elen restèrent fermés. Elle avait froid.
» Vous pouvez ouvrir les yeux. Réveillez-vous…
La jeune fille souria dans son sommeil. On ne la laissait pas tranquille. Jamais. Un soupir suivit mais elle ne bougea pas pour autant. Elle resta allongé tranquillement, en quête de chaleur qu'elle trouva en réconfort au dessus d'elle. Elle sentait une douce chaleur émaner au dessus d'elle, la réconfortant du froid et l'enveloppant.
» MAIIS. Mais que faites-vous allongé sur moi, enf… ?
Elle avait finalement ouvert les yeux, et trouvé une grande surprise à son réveil. Pas le genre de surprise agréable, si vous voyez. Alors, voilà, paf et bam !
» EH, doucement. Ca va pas de frapper et de balancer les gens comme ça ! … Euh, Mademoiselle, vous allez bien?
Une douleur s'était réveillée dans tout le corps de la jeune fille. Un seul mouvement était pénible. Elle se sentait presque paralysée, et tous ses mouvements la faisait souffrir. Une séquelle de l'opération, sans doute. Elle sentait encore la magie du médecin sur elle.
» Eh ! Vous venez juste de vous réveiller. Restez tranquille ou vous allez empirer votre situation.
Silence. Elen s'était rassise du mieux qu'elle pouvait sur le lit d'opération, la tête entre les mains. Ce fut là qu'elle se rendit compte d'une chose : la magie habituelle qu'elle sentait présente en elle, qui la rongeait et la faisait souffrir était désormais éteinte.

De nouveaux sentiments la submergeaient... Comme si en vérité, jusqu'aujourd'hui, elle n'avait jamais existé. Comme si son existence jusqu'à ce jour n'avait été qu'un mensonge. Et ne l'avait-il pas été? La colère, la haine, le désir, l'envie, la tristesse, la joie, le bonheur, et tant de choses traversaient son esprit.
Et, sans qu'elle ne se rendit compte, des larmes coulèrent sur ses joues.
» La vie est si triste et morne.
Pourtant, c'était la même voix froide et impassible qu'avant. Elle s'essuya ses yeux puis éclata de rire.
» Ça me donne envie d'être encore plus méchante.
Rin qui l'avait regardé en silence jusque là, éclata de rire. Elen pressentait de très bonnes choses qui allaient se produire dans l'avenir. La vie serait beaucoup plus joyeuse et singulière à partir de maintenant. L'heure de passer à l'action était peut-être venue.
» Et vous, Rin, et si vous rejoigniez Tartaros?

    RIN HIKURO. Futur mage de Tartaros, section médecine et interrogatoire. Fou sur les bords - et même beaucoup à l'intérieur hahaha. Prédéfini disponible... Très bientôt :p


ைைைைைைை


« IL VAUT MIEUX BIEN FAIRE LE MAL, QUE MAL FAIRE LE BIEN... »
le monde se construit sur des cadavres
L E S . F A I B L E S . D O I V E N T . M O U R I R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-fairytail-rpg.forumactif.com
 

G E N E S I S ⚡ RP SOLO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chauvigny(86) les 4 et 5 octobre, 1500 pts solo
» Mat'
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» il silenzio a la trompette par une fillette de 13 ans
» The last Round of Shin Alkar[Der Richter, Rang A, Solo, Evacuation.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Fairy Tail Rpg :: Fiore :: Autres lieux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit